Les principales étapes pour réussir le lancement de votre start-up

Les principales étapes pour réussir le lancement de votre start-up

Il y a une grande différence entre avoir une bonne idée et réussir le lancement d’une nouvelle entreprise. Il faut avoir les qualités d’un véritable entrepreneur.

Être entrepreneur n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut souvent des années de travail et de nombreux sacrifices avant de réussir. Beaucoup d’entrepreneurs abandonnent leurs projets pour des raisons diverses – comme le manque d’argent notamment. Des statistiques montrent que plus de 50 % des entreprises déposent le bilan au bout de 5 années d’activité. 40 % des start-up ratent leurs lancements en raison d’un mauvais ajustement. Environ 38 % échouent par manque de temps et d’implication.

Gérer sa propre entreprise et son emploi du temps est une chose incroyable. C’est le rêve de nombreux jeunes qui se lancent dans l’entreprenariat. Cependant, réussir est assez compliqué. On peut effectivement ne pas réussir du premier coup. Il arrive que les échecs se succèdent et que l’on soit tenté d’abandonner. C’est justement l’erreur à ne pas faire. Dans la mesure où de multiples échecs vous font peur, c’est que probablement vous n’êtes pas fait pour être un entrepreneur.

Une fois votre entreprise créée, il faut beaucoup de travail pour maintenir celle-ci chaque année. Pour cela, il faut avoir un plan déterminé.

Avoir un business plan

Avoir une idée est une chose, mais avoir un business plan en est une autre. Cet élément joue un rôle déterminant dans le succès du lancement de votre start-up. En effet, celui-ci favorise vos chances d’obtenir des prêts, des financements ou encore de faire prospérer votre affaire. Il est clair que vous aurez besoin d’argent pour démarrer et exploiter votre start-up. Un business plan approprié donne un avantage significatif dans cette perspective.

D’une manière simple, un business plan est la description écrite des perspectives d’avenir de votre entreprise. Il faut y faire une description claire de ce que vous voulez faire et comment vous prévoyez de le réaliser. Généralement, le document couvre les 3 à 5 premières années d’activité. Par ailleurs, le business plan doit être la première chose sur votre liste, car vous l’utiliserez pour vous aider dans les étapes suivantes.

Sécuriser les fonds nécessaires

Vous aurez besoin de capitaux suffisants pour le lancement de votre start-up. Les coûts de démarrage varient évidemment d’un secteur à un autre. Votre entreprise peut alors avoir besoin de plus ou de moins de fonds selon la situation.

Le business plan doit comprendre une partie financière. Cette dernière répertorie : le bilan, les prévisions de ventes, les résultats de compte et la trésorerie.

Si vous trouvez un investisseur potentiel, vous devez savoir comment présenter votre idée rapidement et efficacement. Pour cela, vous devez vous référer à votre business plan. Assurez-vous que celui-ci soit présentable afin de pouvoir leur remettre une copie. Toutefois, vous devez savoir comment bien formuler votre stratégie de lancement. Point important, votre business plan doit contenir un résumé analytique concis. Il faut savoir que les investisseurs sont occupés et risquent de ne pas prendre le temps de lire l’ensemble de votre document. Il est ainsi nécessaire que le résume analytique leur donne envie de faire affaire.

Une fois que vous avez obtenu le financement approprié, vous pouvez passer à l’étape suivante du lancement de votre start-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *